22 décembre 2019
Partager l'article :

Quest Tour 2019 : les dernières innovations AgTech

Par Camille Thomas, Publié il y a 2 ans à 08h12

L’enjeu du challenge InVivo Quest, créé en 2017 ? Bâtir un écosystème international d’innovation Agri-Food (secteurs de l’agriculture, de la transformation agroalimentaire et de la distribution). Une initiative qui a déjà su mobiliser sur les deux premières éditions près de 150 partenaires et plus de 200 projets, dans 10 régions françaises et 3 destinations internationales : New-York, Singapour et Berlin. Les start-ups sélectionnées ont l’opportunité de soumettre leur projet (pitchs de 5min) à des jurés spécialistes de l’agriculture, de la finance, de l’innovation, de la mise en marché, etc. afin d’avoir une évaluation complète de l’intérêt de la solution pour l’agriculture de demain.

Fort de cette dynamique, InVivo Quest poursuit sa “quête” en 2019. Cette année a été consacrée aux projets technologiques et digitaux portant sur l’intégralité de la chaîne de valeur, de la fourche à la fourchette. Le tour a fait étape au Brésil, en Californie et au Portugal : retour sur cette 3ème édition riche en innovation !

“Analyse d’images” et “Intelligence Artificielle” ont été les mots d’ordres des lauréats de cette année. A partir de ces technologies, la start-up brésilienne TBIT, lauréate au Brésil, promeut par exemple de faciliter l’agréage des semences selon le niveau de couverture de la semence en technique simplifiée (chez l’agriculteur comme chez le semencier). « Nous fournissons des technologies qui permettent d’automatiser le tri des grains et semences et simplifient le travail du producteur. », explique Igor Chalfoun, CEO de TBIT. La start-up exporte déjà sa solution vers les États-Unis, le Chili, l’Argentine et l’Afrique du Sud et travaille actuellement à diversifier vers l’Europe.

Quant à la gagnante portugaise, Aerobotics, elle utilise l’imagerie par drone et l’intelligence artificielle à travers un algorithme pour détecter, en arboriculture, les maladies et les ravageurs à des stades précoces.

La microencapsulation a également été à l’honneur comme pour la pépite française Kapsera qui propose cette technologie pour les biostimulants et produits de biocontrôle. La start-up entend ainsi répondre au manque de stabilité et de performance des intrants biosourcés, principalement en raison de formulations mal adaptées. Il s’agit d’une réelle innovation technologique qui pourrait conduire à faciliter l’adoption des produits de biocontrôle par les agriculteurs, ces produits étant encore aujourd’hui plus complexes à mettre en œuvre que des produits phytopharmaceutiques de synthèse. Le secteur de l’AgTech nous réserve encore de belles découvertes et nous attendons avec impatience la 4ème édition qui aura un focus sur l’Europe. A suivre, donc…

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/html/wp-includes/class-wp-list-util.php on line 157